recherche
English |  Accueil ISBC |  Quoi de neuf |  Carte du site
   

Ce site utilise des
fichiers de format PDF. Le logiciel Adobe Acrobat Reader est nécessaire pour le visionnement. Pour le télécharger, cliquez sur l'image.

 

 
 
 Imprimez

print  Rétroaction
 
 

Pressées de toutes parts : ce dont les petites organisations sans but lucratif ont besoin pour survivre et prospérer

Page précédent  Page précédent     Page suivant  Page suivant     Table des matières  Table des matières

Méthode de recherche

Dans le but de comprendre les petites organisations communautaires sans but lucratif, un document de travail intitulé Des chorales aux groupes écologistes : les petites organisations communautaires forment la plus grande partie du secteur bénévole a été commandé par l'ISBC pour stimuler les discussions sur le caractère unique que leur petitesse confère à ces organisations. On y trouve des renseignements documentaires sur l'ensemble du secteur sans but lucratif de même qu'un aperçu de l'évolution de l'action bénévole structurée pendant le dernier siècle. Une description de l'Initiative du secteur bénévole et communautaire a servi de tremplin pour demander aux petites organisations ce dont elles avaient besoin pour être plus efficaces. Afin que les petites organisations puissent nous dire ce qu'elles font et ce dont elles ont besoin, des groupes de discussion ont été organisés dans trois endroits au Canada : à Williams Lake, en Colombie-Britannique, à Sydney, en Nouvelle-Écosse, et à Peterborough, en Ontario. La méthode du groupe de discussion et le contenu du document ont été mis à l'essai à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Le document de travail a été diffusé sur le site Web de l'ISBC, accompagné d'un formulaire de réponse. Nous avons reçu dix réponses qui ont été incluses dans l'analyse des données.

Bien que les organisations du secteur bénévole et communautaire soient très variées, il n'y a pas de distinctions claires permettant de classer les différentes parties du secteur selon leur taille, leur raison d'être, leurs membres, leur classification, leur statut juridique, leur territoire et leur genre d'activité. Pour les fins de cette recherche, nous avons utilisé les paramètres décrivant les petites organisations communautaires présentés ci-après.

  • Par « petites organisations », on entend les organisations dont le revenu est de 100 000 $ ou moins2 (nous avons augmenté la limite, qui était de 80 000 $ dans le document de travail initial, afin d'inclure les organismes ayant des budgets très modestes).
  • Par « organisation communautaire », on entend les organisations offrant des services locaux avec le concours de bénévoles.
  • Par « bénévole », on entend toute personne travaillant dans ce genre d'organisation dans ses temps libres. Une organisation du secteur bénévole (sans but lucratif) utilise des bénévoles, n'est pas une entité gouvernementale ni une entreprise, réinvestit les bénéfices (s'il y en a) dans l'organisation, s'administre elle-même et œuvre pour le bien public. En tant qu'organisation, elle doit se prêter à un certain nombre de formalités : avoir une raison d'être, une structure, des réunions régulières, des activités ou des programmes. Un certain nombre d'organisations peuvent avoir des frais généraux (p. ex., rémunération du personnel, loyer, téléphone), tandis que d'autres sont entièrement gérées par des bénévoles qui se rencontrent dans des locaux offerts à titre gracieux.

En tout, des représentants de 19 organismes et de 21 organisations ont participé aux groupes de discussion. Les endroits où les groupes se sont réunis ont été choisis de façon à avoir une bonne dispersion géographique, une bonne diversité économique et aussi une composante rurale. Les quatre endroits sélectionnés, avec le nombre d'organismes et d'organisations ayant envoyé des participants, sont les suivants :

  • Williams Lake, Colombie-Britannique, six organismes et huit organisations,
  • Sydney, Nouvelle-Écosse, quatre organismes et quatre organisations,
  • Peterborough, en Ontario, six organismes et sept organisations,
  • Halifax, Nouvelle-Écosse, trois organismes et deux organisations.

Tous les groupes de discussion ont travaillé sur le même modèle : une brève présentation de l'Initiative du secteur bénévole et communautaire, suivie d'un survol du document de travail. La plus grande partie du temps a été consacrée à la tenue de tables rondes auxquelles ont participé les représentants des organismes et les représentants des organisations. Pour une plus grande efficacité, des tables rondes distinctes ont été tenues pour les deux groupes parce que l'on prévoyait que les représentants des organismes soulèveraient des questions de fonctionnement propres à ce type d'entité.

Tous les participants ont rempli un court questionnaire à la fin de la séance résumant les avis exprimés individuellement concernant les petits organismes ou les petites organisations sans but lucratif et donnant des renseignements sur leur propre entité. Ce document présente un résumé des succès et des difficultés que connaissent les petits organismes et les petites organisations sans but lucratif; il expose également à l'intention de l'ISBC les suggestions des participants concernant la façon d'appuyer efficacement le travail de ces petites entités.

 

Page précédent  Page précédent     Page suivant  Page suivant     Table des matières  Table des matières

 

 
 
      
À propos de l'ISBC | Lien gouvernement-secteur | Financement | Élaboration de politiques | GI-TI
Réglementation | Identité du secteur | Travail et bénévolat | Recherche sur le secteur | Rapports de l'ISBC | Contactez-nous | Enquête nationale sur les organismes bénévoles | Enquête canadienne sur le don, le bénévolat et la participation | Projet d'étude de l'Université Johns Hopkins | Compte satellite | Comité consultatif | Rapports | Contexte historique
Dernière mise à jour le: 2019-11-21