recherche
English |  Accueil ISBC |  Quoi de neuf |  Carte du site
   

Ce site utilise des
fichiers de format PDF. Le logiciel Adobe Acrobat Reader est nécessaire pour le visionnement. Pour le télécharger, cliquez sur l'image.

 
 
 Imprimez

print  Rétroaction
 
 


Page précédente     Page précédente     Page suivante  Page suivante     Table des matières  Table des matières

Bâtir des liens avec l'Accord : Le premier rapport à l’intention des Canadiens et des Canadiennes sur la mise en œuvre de l’Accord entre le gouvernement du Canada et le secteur bénévole et communautaire

Un message du Comité directeur conjoint

Le présent rapport constitue, à bien des égards, une étape importante. D’abord et avant tout, il permet aux deux secteurs de respecter leur engagement concernant la reddition de comptes sur l’évolution de la mise en œuvre de l’Accord entre le gouvernement du Canada et le secteur bénévole et communautaire. Comme il s’agit de la première reddition de comptes depuis la signature de l’Accord en décembre 2001, le rapport constituera un point de repère pour mesurer l’évolution future, à mesure que les deux secteurs mettront en place les produits, les procédés et l’esprit de bonne volonté prévus dans l’Accord.

L’Accord et les Codes de bonnes pratiques constituaient l’aboutissement de plus de deux années de collaboration, d’efforts et d’enthousiasme. Les deux secteurs ont, en collaboration, déterminé les valeurs, les principes et les pratiques qui orienteraient leurs relations à l’avenir. D’une certaine façon, le travail concret lié à la mise en œuvre de l’Accord et des Codes ne fait que commencer. Ces mesures entraîneront des changements culturels dans les deux secteurs qui favoriseront une relation vivante et mutuellement bénéfique dont profiteront tous les Canadiens et Canadiennes. Soulignons aussi que, comme notre expérience nous l’a enseigné, ce type de changement ne survient pas rapidement, ni facilement.

MEMBRES :


  • Eileen Sarkar, Patrimoine
    canadien (coprésidente)
  • Monica Patten, Forum du
    secteur bénévole et communautaire
    (coprésidente)
  • Yvonne Atwell, Centre
    d’excellence pour la santé
    des femmes de l’Atlantique
  • Darlene Bessey, YWCA
    du Canada
  • Scott Broughton,
    Santé Canada
  • Mary Carman,
    Industrie Canada
  • Gordon Floyd, Centre
    canadien de philanthropie
  • Marcel Lauzière,
    Conseil canadien de
    développement social
  • Bill McCloskey, Agence
    des douanes et
    du revenu du Canada
  • Mike Sheridan,
    Statistique Canada
  • Shauna Sylvester, IMPACS
  • Andrew Treusch,
    Développement des
    ressources humaines Canada

Manifestement, l’une des difficultés consistera à trouver les fonds requis pour entamer les initiatives de mise en œuvre. Il faudra aussi répondre aux besoins des organismes, qui ont différents mandats, différentes caractéristiques culturelles et différentes expériences. Par exemple, un grand nombre d’organismes des deux secteurs nous ont dit qu’ils consacraient déjà beaucoup de temps et d’énergie aux liens et à la collaboration avec l’autre sur des enjeux importants, au partage d’informations et de ressources, et à l’exploration de nouvelles façons de profiter des compétences et des connaissances uniques de chacun. D’autres organismes profitent de chaque occasion, et utilisent l’information et les outils fournis pour faire progresser leurs relations.

Au cours de la dernière année, nous avons mis en place une partie des assises sur lesquelles nous construirons le changement : nous avons mis sur pied des organismes directeurs, qui ont commencé à travailler, nous avons élaboré des outils et des méthodes de formation, et nous avons commencé à transmettre la nouvelle aux organismes et ministères du gouvernement, de même qu’aux organismes du secteur bénévole et communautaire de partout au pays. Du côté du gouvernement du Canada, le greffier du Conseil privé a joué un rôle important dans la mise en œuvre, puisqu’il a rendu les sous-ministres et administrateurs généraux de tous les ministères et organismes responsables de la mise en œuvre de l’Accord et des Codes.

Comme nous nous sommes engagés pour longtemps, l’un des principes sur lequel est fondée notre approche veut qu’il faille parfois chercher à faire mieux, plutôt que plus. Compte tenu de ce principe, nous avons adopté une méthode progressive pour concrétiser notre vision, une méthode qui nous permet d’évaluer nos progrès, de nous appuyer sur nos réussites et d’avancer avec conviction.

Monica Patten
Coprésidente

Eileen Sarkar
Coprésidente

Page précédente     Page précédente     Page suivante  Page suivante     Table des matières  Table des matières
 
 
      
À propos de l'ISBC | Lien gouvernement-secteur | Financement | Élaboration de politiques | GI-TI
Réglementation | Identité du secteur | Travail et bénévolat | Recherche sur le secteur | Rapports de l'ISBC | Contactez-nous | L'Accord et les Codes | Les outils | Comité directeur conjoint | Rapports | Contexte historique
Dernière mise à jour le: 2019-08-19