recherche
English |  Accueil ISBC |  Quoi de neuf |  Carte du site
   

Ce site utilise des
fichiers de format PDF. Le logiciel Adobe Acrobat Reader est nécessaire pour le visionnement. Pour le télécharger, cliquez sur l'image.

 
 
 Imprimez

print  Rétroaction
 
 

Previous Page  Page précédente     Page suivante  Next Page     Table des matières  Table of Contents
Écosse

En Écosse, le processus menant au concordat a constitué, dès le départ, une démarche conjointe - contrairement à ce qui s'est passé en Angleterre. On n'y a formé qu'un seul groupe de travail, auquel participaient des représentants du Scottish Office, du Scottish Council of Voluntary Organisations (SCVO) et d'autres groupes cadres nationaux. Mais tant en Écosse qu'en Angleterre, toutefois, on reconnaissait qu'il était important de consulter l'ensemble du secteur bénévole si on voulait se ménager des appuis pour le concordat. On a surtout eu recours aux réseaux du SCVO pour mener à bien ces consultations.

La plupart des principaux organismes, tout comme nombre de groupes bénévoles et organismes de bienfaisance locaux, sont représentés au sein du SCVO, organisme phare du secteur bénévole en Écosse (et reconnu comme tel par le Scottish Office); le SCVO comptait 630 organismes membres au moment des consultations. Comme le faisait remarquer Susan Phillips,

Le SCVO pouvait vraiment être considéré comme une « association suprême » et son pendant dans le sous-secteur bénévole, Volunteer Development Scotland, appuyait son rôle dans le processus de concordat. Aussi, son rôle de chef de file dans le concordat n'a pas été contesté, et tout le secteur pouvait être joint, dans toute son ampleur, grâce à son réseau bien développé et quelque peu hiérarchique d'organismes et de conseils locaux . [Traduction libre]3

Le SCVO a adhéré à la version définitive du concordat. Là encore, ce dernier étant tenu pour un cadre général, son approbation devait aboutir à d'autres négociations axées sur des mécanismes de fonctionnement. On n'a procédé à aucune consultation visant à déterminer si on devait ou non accepter cette version définitive. Comme ce fut le cas en Angleterre, on a présumé qu'on bénéficiait de l'appui voulu dans la foulée des consultations et compte tenu de la participation du secteur aux étapes précédentes. Le SCVO a diffusé une version électronique du concordat et a invité les organismes du secteur bénévole à lui faire part de leurs commentaires par courriel. Les représentants du secteur ont la possibilité de contribuer aux processus permanents de contrôle et de mise en œuvre.


Previous Page  Page précédente     Page suivante  Next Page     Table des matières  Table of Contents

 

 
 
      
À propos de l'ISBC | Lien gouvernement-secteur | Financement | Élaboration de politiques | GI-TI
Réglementation | Identité du secteur | Travail et bénévolat | Recherche sur le secteur | Rapports de l'ISBC | Contactez-nous | L'Accord et les Codes | Les outils | Comité directeur conjoint | Rapports | Contexte historique
Dernière mise à jour le: 2019-06-16